Prendre soin de ses pieds après 60 ans

Prendre soin de ses pieds après 60 ans

Parfois cachés par complexe, les pieds ne sont pas la partie du corps dont on prend le plus soin. Pourtant, au-delà de soixante ans, il est important de les chouchouter afin de garantir ses chances de mobilité et de maintien à domicile.

Ne pas se retrouver au pied du mur...

L’avancée en âge modifie l’apparence du corps et affecte la qualité de notre démarche. La peau des pieds s’assèche et s’épaissit. Les cors, durillons et autres callosités apparaissent, créant des douleurs qui nécessitent la modification de ses appuis. Quant aux ongles, ils se fragilisent et deviennent plus secs. Pour toutes ces raisons, une attention renforcée de ses pieds est nécessaire, afin de détecter la moindre anomalie et de la corriger. Au quotidien, observez vos pieds en vous aidant si nécessaire d’un miroir. Regardez avec attention les ongles, le talon et les interstices entre les orteils, sièges d’éventuelles fissures, crevasses, rougeurs et mycoses. Selon les résultats de vos observations, différentes solutions se présentent à vous.


Les soins à mettre sur pied

Le secret de pieds en bonne santé est le soin. Un lavage quotidien à base d’un savon doux et d’eau tiède empêche les bactéries de se développer sur la peau et les ongles ; il prévient aussi le risque d’infection.

Nettoyez vos pieds précautionneusement, insistez entre les orteils puis rincez abondamment. Séchez toutes les zones afin que vos pieds restent secs. Appliquez une crème hydratante et émolliente tous les soirs avant d’aller vous coucher. Essayez de transformer ce geste en une routine quotidienne, à l’image du brossage des dents.

Si vous présentez des cors ou des callosités, une pierre ponce et/ou une lime vous permettront d’éliminer le surplus de couche de peau.


Un pied à terre chez le podologue - pédicure

Vous souffrez d’un ongle incarné ou de toute autre pathologie du pied légère (cors, durillons) ? Vos pieds sont sensibles en raison d’un diabète ou d’une mauvaise vascularisation ? Le podologue et le pédicure sont les professionnels à contacter.

La Haute Autorité de Santé (HAS) recommande d’ailleurs de réaliser un bilan podologique dès l’âge de 60 ans (ou plus tôt en cas de diabète, d’arthrose ou d’obésité car ces situations sont susceptibles d’entraîner des complications aux pieds). Le bilan s’articule autour d’un interrogatoire sur vos antécédents et votre mode de vie. Il comprend aussi un examen de vos pieds et de vos articulations, et une évaluation de votre équilibre. Au terme de l’entretien, le podologue vous conseillera une prise en charge spécifique adaptée à vos besoins.


Trouver chaussure à son pied

Les déformations des pieds sont plus nombreuses avec l’âge et nécessitent un chaussage repensé. Si nécessaire, des semelles orthopédiques peuvent vous être proposées. Dans certains cas, les orthèses d’orteils sont les bienvenues. Elles réduisent les conflits entre les orteils et la chaussure ou les orteils entre eux. Quoi qu’il en soit, il est primordial de choisir les bonnes chaussures. La chaussure adaptée doit être souple, confortable et stable, avec un talon large et bas, et une bonne prise du pied.