Aides à domicile

Le retour à domicile après une hospitalisation : des aides existent

Après une opération, le retour à la maison est un moment délicat. Fatigue, mouvements ralentis ou peur de chuter sont sources d’inquiétudes. Pour maintenir votre autonomie, des aides existent.

Les possibilités de soutiens financiers offertes à toute personne revenant à son domicile après une hospitalisation sont nombreuses, mais ne sont pas toujours connues. Qu’il s’agisse de prises en charge ponctuelles ou plus durables, nous vous proposons une liste des aides principales.

DEMANDER UNE PRISE EN CHARGE POST-OPÉRATOIRE

La mutuelle

La mutuelle n’est pas toujours celle vers qui le patient se tourne en premier lieu. Pourtant, selon le contrat souscrit, c’est elle qui déclenche les aides et les prestations auxquelles le client peut prétendre. Toutes les complémentaires santé proposent une garantie d’assistance (en dehors des contrats CMU ou ACS : complémentaires santé solidaires). Selon les options choisies ou proposées par un contrat, il est possible de demander une aide au ménage, aux courses, à la préparation des repas ainsi qu’une téléassistance. Les conventions entre mutuelles et prestataires permettent d’assurer ce type de services.

L’ARDH (Aide au Retour à Domicile après une Hospitalisation)

médecin et sénior

Réorganiser sa vie quotidienne après un séjour à l’hôpital n’est pas toujours simple. L’ARDH s’adresse à toute personne autonome mais fragilisée après une opération. Pour en bénéficier, il faut demander un dossier à votre assurance retraite 10 jours maximum après votre hospitalisation. Cette aide est versée pour une durée de 3 mois (renouvelable), sous conditions de ressources, et couvre 4 domaines : l’aide à domicile, l’aide médicale, l’aide à la vie quotidienne (portage de repas) et l’aide technique (téléalarme ou petits travaux d’aménagements).

L’ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural)

senior au téléphone

Pour assurer votre autonomie à domicile, l’ADMR, réseau associatif de services à la personne déploie toute une série de services utiles : aides quotidiennes à l’entretien de votre logement, aux courses, à la livraison de repas à domicile etc.

Vous retrouverez plus d’infos en cliquant sur ce lien.

PERTE D’AUTONOMIE DURABLE : LES SOUTIENS FINANCIERS

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie)

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie vous aide à assurer les dépenses nécessaires pour vivre à votre domicile malgré votre perte d’autonomie. Elle concerne des prestations d’aide à domicile, des dépenses de transport, des portages de repas ou encore des travaux d’aménagement de logement.

Pour obtenir cette aide, il suffit de remplir les exigences d’âge et de perte d’autonomie. Les dossiers se retirent au Conseil Départemental, aux Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) ou à la Sécurité Sociale.

La PCH (la Prestation de Compensation de Handicap)

Elle peut être demandée par les personnes souffrant de handicap auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Son montant varie selon les ressources et les aides demandées. L’objectif de cette prestation est de financer les dépenses liées au handicap (aménagement du logement ou du véhicule, aides pour les actes de la vie courante).