Vaccination saisonnière de grippe et Covid

Covid 19 et grippe : les réponses à vos questions

Depuis le mois d’octobre dernier, les personnes âgées de plus de 65 ans, celles souffrant de maladies chroniques, d’obésité, ainsi que les femmes enceintes, sont invitées à se faire vacciner contre la Covid 19 et la grippe saisonnière. Les vaccins sont pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie.

Afin de faire la lumière sur certaines de vos interrogations, nous répondons à quelques-unes des questions les plus fréquemment posées par les Français autour des vaccins contre la grippe et la Covid.

Où me faire vacciner ?

Si vous faites partie des profils cités plus haut, vous avez dû recevoir il y a quelques semaines une invitation à vous faire vacciner, envoyée par l’Assurance Maladie et accompagnée d’un bon de prise en charge ouvrant droit au retrait du vaccin en pharmacie. Si ce n’est pas le cas, un professionnel de santé peut vous prescrire une ordonnance.

Pourquoi le vaccin de la grippe n’est-il pas pris en charge à 100% pour tout le monde ?

Pour l’instant, la prise en charge totale du vaccin concerne les personnes de 65 ans et plus, celles atteintes de certaines maladies chroniques, les personnes souffrant d’obésité, les immunodéprimées, l’entourage de personnes ayant un nourrisson à la maison ou même les aides à domiciles, qui travaillent aux côtés de personnes fragiles. Pour ces publics cibles, le risque d’hospitalisation en cas de contamination étant plus élevé, la prise en charge par l’Assurance Maladie est complète. Mais cette vaccination n’étant pas obligatoire, raison pour laquelle une autre partie de la population doit acheter son vaccin antigrippal. Afin de savoir à quel vaccin vous êtes éligible selon votre âge, n’hésitez pas à consulter le calendrier vaccinal édité par le ministère des solidarités et de la santé.

Quel est l’intérêt de me faire vacciner contre la grippe et le Covid ?

La grippe saisonnière peut se révéler particulièrement virulente, notamment chez les personnes fragiles. Chaque année, entre 10 000 et 15 000 personnes meurent de la grippe en France. Santé Publique France a même observé une augmentation substantielle des décès à la fin du mois de décembre 2022 et près de 3% d’entre eux étaient liés à la grippe. Pour limiter les hospitalisations en grand nombre à une période de l’année ou les hôpitaux connaissent des saturations de services, il est important de se faire vacciner. Et de rappeler qu’en cas de non vaccination, les complications ne sont pas rares. Le virus de la grippe entraîne parfois des surinfections bactériennes (pneumonies) ou l’aggravation d’une maladie chronique existante.

Concernant la vaccination contre la Covid, la huitième vague n’est pas encore terminée et la HAS (Haute Autorité de Santé) rappelle l’importance de maintenir les efforts de vaccination pour limiter la surcharge du système de soins. Tout comme la grippe, la vaccination limite le risque de complications et de décès sur des populations fragiles.

Pourquoi le virus de la grippe semble-t-il plus virulent cette année ?

Difficile de répondre à cette question. Les Français n’ont pas été en contact direct avec la grippe depuis deux ou trois ans en raison des gestes barrières adoptés et du port régulier du masque, qui a tenu certains virus éloignés. Mais depuis plusieurs mois, les gestes barrières ont progressivement disparu et le lancement de la campagne de vaccination a mis un peu de temps à trouver sa vitesse de croisière même si désormais, les populations à risque sont dans l’ensemble bien vaccinées. Plusieurs épidémiologistes avaient prévu l’intensité de cette grippe. Les pays de l’hémisphère sud sont des sentinelles et on sait qu’ils ont connu un nombre de cas plus important durant leur hiver austral. C’est le cas notamment de l’Australie. Et la grippe s’installe toujours dans l’hémisphère sud avant d’arriver en France. Les médecins bénéficiaient donc de premières données pour informer la population.

Est-il possible de se faire vacciner contre la grippe et la Covid en même temps ?

La Haute Autorité de Santé y est favorable car les personnes éligibles à la vaccination anti-Covid sont également celles qui peuvent prétendre à bénéficier d’un vaccin contre la grippe saisonnière. En cas de double vaccination, un vaccin est injecté dans chaque bras. Il n’y a pas d’interaction entre les deux vaccins. Si vous préférez espacer les vaccinations, cette option est également envisageable.

Est-il possible d’attraper la grippe et le Covid 19 en même temps ?

Oui. Il est tout à fait possible d’attraper les deux maladies en même temps. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) l’a même rappelé en 2021. Cette double infection porte un nom : Flurona, la contraction de « flu » (grippe en anglais) et de coronavirus. Mais le risque de co-infection reste rare, même si en en ce moment, les deux virus circulent, favorisés par la période hivernale.

Puis-je me faire vacciner sans vaccin à ARN Messager ?

Oui. Après deux ans d’attente, le vaccin du laboratoire français Sanofi est enfin arrivé sur le marché et a été approuvé en 2022 par la HAS (Haute Autorité de Santé). Contrairement aux vaccins de Pfizer et Moderna, il ne fait pas appel à la technologie ARN Messager mais à la technologie dite à « protéine recombinante », ce qui signifie que le vaccin réplique la protéine Spike, présente à la surface du virus, et provoque une production d’anticorps qui permettent la neutralisation du virus s’il s’introduit dans les cellules humaines. En d’autres termes, l’envoi de la protéine Spike permet au corps de déclencher une réponse immunitaire. C’est le principe des vaccins contre la grippe ou l’hépatite B. Sachez cependant que ce vaccin n’est pas disponible en primo-vaccination mais en rappel.

nos_conseils_-_vaccination_personne_agee